INTERVIEW D’ANTHONY MANIKHOUTH : RETOUR SUR LE STATUT ETUDIANT-ENTREPRENEUR

INTERVIEW D’ANTHONY MANIKHOUTH : RETOUR SUR LE STATUT ETUDIANT-ENTREPRENEUR

Depuis plusieurs années, EFREI Paris propose à ses étudiant.es le statut étudiant-entrepreneur. Celui-ci permet notamment d’intégrer le réseau national d’accompagnement « PEPITE France » et de bénéficier de ses avantages (concours spécifiques étudiants entrepreneurs, évènements…) ainsi que de consacrer ses stages de 2ème et 3ème années de cycle ingénieur à son projet entrepreneurial.

Nous avons interviewé Anthony MANIKHOUTH, étudiant-entrepreneur d’EFREI Paris, afin de connaître son retour d’expérience sur ce statut.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Anthony MANIKHOUTH. En 2019, j’ai obtenu mon diplôme en Licence Mathématiques Informatique de l’Université de Paris. J’ai effectué une année de césure durant l’année scolaire 2019-2020 lors de laquelle j’ai créé deux sociétés. En septembre dernier, j’ai repris mes études en première année du cycle ingénieur (donc en L3) pour devenir un ingénieur.

Peux-tu nous expliquer quels sont tes projets entrepreneuriaux ?

Mon premier projet entrepreneurial, que j’ai co-fondé avec trois associés, se nomme Symbiose, une agence spécialisée dans le digital. On a eu la chance de travailler avec Sony Music France, une super expérience où on a pu développer des sites pour des artistes dans la musique.

Mon deuxième projet entrepreneurial s’appelle Paname.io. C’est de ce projet que découle le statut étudiant-entrepreneur. C’est un logiciel SaaS qui est hébergé dans le cloud et qui permet à ses utilisateurs fans de sneakers d’obtenir leur paire en édition limitée plus facilement. J’ai lancé la première version de Paname.io de Janvier à Mai 2020 où j’ai arrêté le service dans le but d’optimiser la plateforme. J’ai retravaillé sur une toute nouvelle version, qui, grâce à mon expérience et mes nouveaux acquis, est bien plus performante et future-proof que la précédente. Cette nouvelle version a vu le jour en Janvier 2021. Depuis, j’ai 2 amis qui m’ont rejoint et avec qui je travaille encore sur le projet, créant un dynamique professionnel bien plus important. On a une trentaine d’utilisateurs, on est censé en acquérir davantage dans les prochains mois au fur et à mesure que la solution se perfectionne. Pour l’instant, on est très B to C mais on va essayer de créer une plateforme B to B pour permettre à d’autres sociétés dans le domaine d’utiliser notre solution.

Pourquoi as-tu voulu le statut étudiant entrepreneur ?

J’ai voulu avoir le statut d’étudiant-entrepreneur car, depuis le lycée, je suis passionné par l’entrepreneuriat et d’après moi, ce statut pouvait m’apporter quelque chose dans mes projets entrepreneuriaux.

Depuis quand as-tu ce statut ?

Au début de l’année, en septembre, j’ai découvert qu’il y avait un statut d’étudiant-entrepreneur. Evidemment, j’ai vu qu’il y avait plusieurs avantages donc bien sûr c’est un peu ça qui m’a poussé à me renseigner davantage sur le statut. Mais ce qui m’a vraiment donné envie d’obtenir ce statut ce ne sont pas ces avantages, c’est ma passion pour l’entrepreneuriat. Par la suite, j’ai rencontré Muriel AGBO, la responsable de l’incubateur, qui m’a présenté le statut et ce qu’il pourrait m’apporter. J’ai accepté et j’ai obtenu le statut d’étudiant-entrepreneur en septembre dernier.

Vas-tu le renouveler ?

Oui absolument ! L’année prochaine, je débute un cycle en apprentissage donc j’aurai sûrement un rythme plus dense et moins de temps à consacrer à mon projet mais j’ai mes deux associés qui m’ont rejoint et sur qui je peux compter. Nous allons sûrement essayer de créer une SAS.

Es-tu satisfait de l’accompagnement que tu as ?

Actuellement, je suis suivi et accompagné par Timothée VEZY. C’est vraiment quelqu’un de super ! Il m’a énormément apporté depuis septembre. Toutes les deux semaines voire une fois par semaine, on fait une réunion pour faire un point. Mes amis qui m’ont rejoint participent aussi aux réunions. A chacune d’entre elles, il nous partage énormément de son expérience et de son savoir au niveau des start-ups ce qui nous a vraiment aidé toute l’année et qui nous aide aussi pour la suite. Nous sommes vraiment très satisfaits de son accompagnement et de sa disponibilité.

Que t’apportes le statut étudiant-entrepreneur ?

Ce statut m’apporte essentiellement un accompagnement devenu indispensable avec Timothée puisqu’il y me suit régulièrement et me donne énormément de conseils. Il me permet aussi d’avoir certains avantages comme le cloud puisque mon projet utilise des solutions qui sont proposées par les géants du web et qui me permettent de scale très facilement.

Est-ce que tu recommanderais ce statut ?

Carrément ! D’ailleurs, je l’ai déjà recommandé tout au long de l’année à plusieurs amis mais pour le moment il n’y en a aucun qui a franchi le pas.

Comment de temps passes-tu sur ton projet par jour/semaine ?

Au début de l’année 2021, je devais peut-être travailler 1 à 2 heures par jour la semaine et 3 à 4 heures par jour le week-end donc entre 15-20 heures par semaine. Mais en ce moment, avec ma recherche d’alternance, les entretiens et mes partiels, je dois seulement passer entre 5-10h par semaine à travailler dessus car même si j’adore ce que je fais pour mon projet, mes études restent ma priorité. Je sais déjà que dès la fin de mes partiels et avant le début de mon alternance, je vais me remettre à travailler à fond dessus. Et en mon absence, j’ai la chance de pouvoir compter sur mes deux amis qui m’ont rejoint, ils m’aident énormément sur le projet et s’en occupent pendant que je ne suis pas trop présent.

As-tu des conseils pour quelqu’un qui souhaite obtenir le statut étudiant entrepreneur ?

Sur ce point, je n’ai pas vraiment de conseils à donner car ça s’est fait très rapidement avec Muriel. Mais est ce que je me serais lancé même si mon projet n’était pas aussi développé ? Oui parce que j’adore l’entrepreneuriat et si j’avais su que j’allais être aussi bien accompagné, je l’aurais demandé directement. Par exemple, si je n’avais pas le statut étudiant-entrepreneur et qu’un ami m’en parlait, je me serai lancé parce que j’aurais eu un bon feedback. Encore une fois, ce statut m’a vraiment beaucoup apporté donc je ne peux que le conseiller.