Interview de Thomas Sallantin, fondateur de Linfluent

04/12/2017

 

Thomas Sallantin, ancien étudiant Efrei et ancien incubé chez Efrei Entrepreneurs en 2014,

nous présente Linfluent et retrace son parcours.

Efrei Entrepreneurs : Parlez-nous de Linfluent en quelques mots.

  • Thomas

    Linfluent est une plateforme de rédaction collaborative et de gestion de ses campagnes Social Média, notamment sur Facebook, Twitter et Linkedin.

Efrei Entrepreneurs : Qu’est-ce qui distingue votre plateforme de Hootsuite, leader dans le domaine ?

  • Thomas

    D’abord, ce qui nous distingue de nos concurrents est que

    nous croyons en l’intelligence collective et au travail collaboratif pour une rédaction qualitative et une communication cohérente avec l’ADN de sa marque.

     

    Pour cela, Linfluent permet la créationde comités de rédaction où chacun de ses membres (personnes de la com’, employés de l’entreprise, partenaires…) ont des droits et des rôles bien déterminés. Par exemple : si on organise un évènement, il est intéressant d’impliquer l’organisateur pour communiquer dessus.

     

    Ainsi, avec la mise en place d’un comité de rédacteurs experts d’un domaine, qui vont être chacun, une source d’information et de proposition dans le but de mettre en place une com’ cohérente et de qualité sur la marque.

     

    Chacun des membres peuvent ainsi partager une actualité, proposer des visuels, améliorer les différents messages destinés aux réseaux sociaux (correction de fautes d’orthographe, proposition de hashtag, photos, etc…).

    Tout le travail est fait avant publication.

     

    En résumé,

     

    Linfluent redonne sa place au rédacteur en chef dans la rédaction Social Média.

     

    Celui-ci peut composer son équipe comme il l’entend, équipe qui peut partager des infos, proposer des photos & des liens, suivre des flux RSS, des comptes Twitter… L’équipe peut se composer simplement d’un Community Manager qui propose des messages qui seront validés par le client ( cas startup) ou plus complexe avec l’intervention de ses employés ou partenaires.

EE : Le process est donc plus long mais avec moins d’erreur ?

  • Thomas

    Il y a plusieurs collaborateurs mais le travail n’est pas forcément plus long car il est notamment

     

    plus rapide pour le sourcing d’informations

     

    et

     

    les points de vues différents sont une vraie valeur ajoutée car permettant d’éclairer des actualités selon les différents profils du comité de rédacteurs.

     

    Cela permet de mieux rédiger les messages, de se mettre d’accord sur une ligne éditoriale, le ton employé …

EE : Comment vous est venu l’idée de créer cette startup ?

  • Thomas

    J’ai eu l’opportunité de m’investir dans mon propre projet. J’ai toujours été dans le web, même si je côtoyais des univers très différents des réseaux sociaux. Je me suis dit :

     

    « Que puis-je faire pour aider les entreprises sur internet ? ».

     

    Les réseaux sociaux étaient moins utilisés qu’aujourd’hui. Il n’y avait pas vraiment d’outils simples dédiés aux startups et entreprises qui n’ont pas les moyens financiers ou humains pour se faire accompagner par un Community manager. Pourtant ces entreprises savent que les Réseaux sociaux  sont aussi des canaux de communication puissants voire magiques par exemple sur des objectifs de prospection.

     

    Mon beau père a sa propre agence web et il était prêt à déléguer les réseaux sociaux à une tierce personne mais avec un contrôle.

     

    Le collaboratif était au cœur du débat dès le début du projet.

     

    Avec l’objectif d’avoir une plateforme facile d’utilisation aussi bien pour les néophytes que pour les experts du Social Media.

EE : Parlez-nous un peu de ce que vous a apporté l’incubateur ?

  • Thomas

    L’incubateur m’a apporté un cadre avec des jeunes entrepreneurs  dynamiques ! C’était génial de revenir sur les traces de mon ancienne école d’ingénieur.

     

    J’avais un cadre pour lancer le projet.

     

    Le projet était en phase de Rubik’s cube ; très imagé, pas encore vraiment concret, pas de design, très light, juste un début de plateforme. Cela m’a permis de me lancer. J’ai beaucoup appris, car à la base j’ai un parcours plus fonctionnel que technique et il a fallu que je me remette en question pour avancer sur mon projet .

     

    L’incubateur m’a aussi apporté un réseau.

     

    Cela m’a permis de rencontrer d’autres entrepreneurs impliqués, pour mettre en place une API de connexion aux différents réseaux sociaux.

     

EE : Que devenez-vous depuis que vous-en êtes sortis ?

  • Thomas

    Efrei entrepreneurs représente la phase initiale de mon projet. Ensuite, j’ai pu commercialiser la solution et j’ai eu mes premiers utilisateurs. Aujourd’hui,  je m’aperçois que notre plateforme touche un certain nombre de domaine ;

     

    Toutes les TPE et PME ont besoin de communiquer sur les réseaux sociaux

     

    La seule différence étant la manière de communiquer et les problématiques de chacun.

     

    Je travaille maintenant au  Remix Coworking, dans  

     

    un environnement de travail hyper dynamique !

     

    Ce qui me permet de rencontrer d’autres gens d’autres cultures d’autres métiers ; c’est très enrichissant.

     

    Depuis, nous avons:

    • divers utilisateurs qui vont de la start-up, agences de com’, journaux en ligne, aux associations, fédérations et établissement public territoriaux. Leur point commun : la volonté de travailler sur les médias sociaux en équipe et de faire grandir leur notoriété et leur légitimité par l’Intelligence collective,
    • des partenaires comme Paris Ouest La Défense ou France Congrès Evènement.

     

    Nous avons donc créé une Communauté

     

    Linfluent composée de Social Media Manager.

     

    Nous avons lancé la formation PlayAndMethod

     

    « L’Art du Social Selling », par des ateliers pratiques et jeux de rôles.

     

    Au niveau de la plateforme, nous avons ajouté de nouvelles fonctionnalités au cœur de l’Intelligence collective:

    – Commentaires pour optimisation des messages et validation des messages avant planification,

    – Bibliothèque de stockage : partage et stockage de photos et de liens directement aux comités de rédacteurs,

    – Veille – curation sur les flux RSS et sur Twitter, par campagne de communication.

    Enfin, une application mobile qui permet de tout faire en mobilité mais aussi de prendre des photos directement depuis un salon et de laisser un autre membre du comité rédiger le message.

EE : Quelles sont vos prévisions à moyen terme ?

  • Thomas

    L’aspect collaboratif est à optimiser

     

    Car une problématique se pose : « comment impliquer  ses rédacteurs, ses ambassadeurs sur la durée ? » Lorsque ce sont des partenaires surtout, comment les pousser à être des ambassadeurs de ma marque ?

    Sujet sur lequel je travaille et travaillerai encore car il y tant à faire ! Nous mettons actuellement en place des outils qui vont permettre de répondre à ces problématiques.

     

    Tel que, par exemple, la mise en place d’une messagerie interne où l’on pourra parler stratégie et poser des questions d’une manière générale. Cette fonctionnalité va permettre que toute la com’ interne puisse se faire à travers Linfluent !

     

EE : Seriez-vous intéressé pour devenir mentor ?

  • Thomas

    Pourquoi pas, cela  m’intéresse toujours d’aider d’autres startups à développer leurs projets.

EE : Seriez-vous intéressé pour participer à nos événements startups ?

  • Thomad

    Ah oui, avec plaisir !

Efrei Entrepreneurs : Sur l’aspect communication et commercial, que mettez-vous en place ?

  • Thomas

    J’utilise les réseaux sociaux, ainsi que mon site web. 

     

    Je réseaute via des clubs d’entrepreneurs, où je rencontre des entrepreneurs, des agences de com’ qui deviennent mes ambassadeurs, des relais de ma marque.

     

    J’utilise aussi LinkedIn dans ma recherche de partenaires, de prescripteurs et d’utilisateurs.

    Ça commence à porter ses fruits, je pourrais en dire un peu plus à la fin de ce trimestre !

EE : Thomas, merci de votre temps et de ces précisions ! Nous ne manquerons pas de vous communiquer nos prochains événements et faire appel à vous !

  • Thomas

    Merci !