Interview exclusive de Thibaut Assus, organisateur de la 1ère Conférence Elm EUROPE

21/08/2017

thibault assus evangeliste elm europeLangage fonctionnel de programmation, Elm intéresse de près les géants du numérique : Google, Mozilla, Microsoft. Pour mieux comprendre les raisons de cet engouement, nous sommes allés à la rencontre de Thibaut Assus, organisateur de la 1ère  conférence Elm Europe qui se tiendra les 8 et 9 juin prochain sur le campus du groupe Efrei.

Bonjour Thibaut,

1) Comment as-tu contracté le virus Elm ?
Pour commencer, j’ai organisé le meetup Paris.RB en 2011 qui est le 1er meetup tech consacré au framework Ruby on Rails à Paris.
J’ai entendu parler de Elm il y a environ un an et demi par le biais d’un de mes élèves. À l’époque, je donnais des cours à des salariés pour leur apprendre à se mettre à leur compte.
Un de mes étudiants a créé un meetup Elm…
Je me suis intéressé au sujet et je me suis vite rendu compte du potentiel de ce langage. J’ai senti que ça allait décoller.
J’ai commencé par faire de petites choses en Elm puis je n’ai plus fait que ça.

2) En quoi le langage de programmation Elm est-il révolutionnaire ?
Elm est un langage fonctionnel qui amène à repenser toute la programmation.
Le fonctionnel a été créé par des académiciens, plutôt orienté R&D mais avec le temps, il est devenu plus accessible.
Ça existe depuis 40 ans maintenant. Il y a eu OCaml puis Haskell, maintenant il y a Elm créé par Evan CZAPLICKI. Son objectif est de rendre cette technologie accessible au plus grand nombre. C’est un langage très puissant.
Elm est l’aboutissement de la thèse qu’Evan CZAPLICKI a mené sur le principe de faire du fonctionnel en Front End. Le résultat de sa thèse est le langage Elm qu’il a lancé officiellement en 2012.
Avec Elm, on ne programme plus pareil. On pourrait le comparer aux fonctions mathématiques. Une fois que l’on a prouvé un élément, il est prouvé pour de bon, plus besoin de revenir dessus. On ne se répète pas, on s’appuie sur les découvertes antérieures et cela fait gagner énormément de temps.
Je ne vois qu’une seule limite à Elm, dans certains cas, on peut être amené à écrire plus de code qu’avec d’autres langages, notamment du fait de la pureté (le fait que tout soit immuable). Mais plus il y aura de monde qui utilisera ce langage, plus il y aura de ressources disponibles et donc du contenu pour pallier à cela.
Elm s’adresse d’abord aux ingénieurs mais tous ceux qui font de la programmation devraient apprendre le langage Elm car le fonctionnel, c’est le futur. Même si l’on passe à un autre langage dans les années à venir, tout ce qui est appris avec Elm servira car les concepts seront les mêmes (et donc facilement transposables) quel que soit le langage, tant qu’il est fonctionnel.
Elm fait progresser et offre un avantage concurrentiel (stabilité de l’application, facilité de mise en place des tests automatisés) sur le marché et donne une avance sur le futur.

3) Comment se forme-t-on à ce langage ?
On peut se former en suivant les tutoriels sur le site elm-lang.org.
Il est vrai que la prise en main n’est pas immédiate mais une fois que l’on en comprend la logique, on ne peut plus s’en passer.

4) Que représente la communauté Elm ?
La communauté Elm est très vivante et ne cesse de se développer. Elle a démarré aux USA mais elle est vite devenue internationale. Beaucoup de meetups sont organisés sur le sujet mais c’est la 1ère fois que l’on va réunir la communauté pour un événement de cette envergure en Europe.
J’ai dû prouver ma motivation en face à face à San Francisco avec le créateur d’Elm et son chef évangéliste pour pouvoir organiser la conférence Elm Europe !

5) Justement, peux-tu nous en dire davantage sur la conférence Elm Europe ? Pourquoi organiser cette conférence ?
La conférence Elm Europe est une première. Il n’y pour l’instant jamais eu d’événements de cette envergure en Europe. Elle sera suivi du Oslo Elm Day.
26 speakers se succèderont durant les 2 jours de conférences (nous avons reçu 56 candidatures!).
Nous avons la chance de recevoir le créateur d’Elm en personne, Evan CZAPLICKI ainsi que son chef évangéliste Richard FELDMAN auteur du livre à paraître “Elm in Action”(ndlr : courant 2018).
Les talks d’Evan CZAPLICKI sont assez techniques mais son but est de rendre Elm accessible.
Les sujets abordés pendant la conférence seront vraiment très intéressants comme par exemple :
• Comment faire de la 3D avec Elm et WebGL ?
• Comment créer des applications natives via Elm ?

Faire découvrir Elm a un public étudiant, c’est former les développeurs de demain !

6) Vous avez décroché de beaux sponsors, pourquoi les géants du numérique Google, Mozilla, Microsoft… s’intéressent-ils à ce langage ?
Ils ont compris que dans le futur, la programmation passera forcément par un langage fonctionnel. Elm c’est la technologie de demain qui va tout changer !

7) Pourquoi avoir choisi le campus du groupe Efrei pour tenir la 1ère conférence européenne Elm ?
Elm est très proche de l’algorithmique, la science des fondements de l’informatique théorique. Mais il existe une fracture entre l’enseignement de la programmation et l’expérience en entreprise.
Elm permet de faire le pont entre la théorie et l’application. Il expose les pratiques de l’académie à l’industrie.
Faire découvrir Elm a un public étudiant, c’est former les développeurs de demain !
L’idée est aussi d’introduire plus de Français à Elm.

8) Quelle(s) prochaine(s) étape(s) pour Elm ?
Cette conférence Elm Europe est une première. Pourquoi ne pas en faire quelque chose de récurrent ?
Ce serait vraiment une grande avancée si on pouvait dispenser des cours de langage Elm aux étudiants.
Prenons l’exemple de Ruby on Rails. Les entreprises sont en demande de développeurs formés à ce langage mais ils ne trouvent personne. Ils font appel à des développeurs sortant de bootcamps qui dispensent des formations Ruby en 3 mois à des développeurs qui n’ont pas de formation d’ingénieur. Et heureusement qu’ils existent sinon on n’aurait vraiment personne… Mais ce serait vraiment un plus si on pouvait faire en sorte que les écoles prennent de l’avance en formant dès maintenant leurs élèves. Il ne faut pas attendre, c’est maintenant qu’il faut prendre le train en marche !

9) Des projets à venir ?
Oui plusieurs !
Avec d’autres membres de la communauté, nous nous sommes lancés dans la construction de Elm Body Builder, une organisation dont l’objectif est de repenser le front-end et le design graphique avec Elm. Nous avons créé pour l’occasion une bibliothèque appelée Elegant. Pour résumer, on cherche à révolutionner le front-end en réinventant le CSS.